10 août 2007

Back to the "futur past", today!

Il fait beau. Il va peut être faire chaud. (?) Il faut que je profite pour me rendre dans mon vieux chez moi, pour y faire un tantinet de ménage, ramener les trucs qui traînent encore (mes vêtements, par exemple... C'est ça, riez un peu! Ils y sont restés, j'vous l'dis! La panne de petites culottes menace...J'en vois deux qui vont avoir une solution toute trouvée pour palier au manque... ), vider encore une ou deux poubelles. enfin des tas de choses dont j'aimerais être débarrassée au plus vite parce qu'ici, en attendant, je me fraye un passage à coups de machette dans une jungle d'arbres morts marronnasses et encombrants.
Demain, je file direction Pen ar Bed pour rendre visite à mon père et à ma mère, tondre la pelouse de leur jardin de poche (s'il y a quelqu'un qui a une idée de génie pour démarrer une tondeuse à gazon sans tirer sur une cordelette, qu'il le dise! Parce que les fabricants n'imaginent pas à quel point certaines personnes n'ont pas la force nécessaire pour le faire!), tenter une échappée vers mes dunes favorites, à une heure où la plage sera désertée, et donc fréquentable ...

ouennec

(c'était  avant que l'endroit ne soit habité, abîmé  par la vanité ...)   

Posté par noche à 09:33 - - Commentaires [19] - Permalien [#]


Commentaires sur Back to the "futur past", today!

    en fait, ces descriptions du logis vidé, qu'on a peine à revoir me rappelle finalement quelque chose. L'automne dernier, vidage de la petite maison avant la vente, de cette maison où j'avais vécu, chaque été, mes plus grands moments de sérénité, qui étaient si rares, une maison qui a présidé à ma destinée, largement contribué à faire de moi ce que je suis... çà n'était pas très agréable et en même temps ce fut plus facile que je ne l'imaginais, pour moi, parfois nostalgique et cette relative facilité fut un signe, de toutes ces pages que j'étais devenu capable de tourner définitivement, sans reniement aucun, mais avec fermeté, de ce que j'étais à la fois, et dans un paradoxe apparent, moins carapacé, moins raide et plus solide à la fois...

    Posté par karagar, 10 août 2007 à 11:50 | | Répondre
  • Karagar>C'est très curieux, en effet. Les sentiments que j'éprouve à quitter cet endroit sont mêlés. J'y ai vécu 11 ans, mais la durée n'est rien. Ce qui pèse, ce sont les moments passés. La Petite n'a jamais habité ailleurs. C'est là que nous avons vécu, elle et moi, cette communion très charnelle dès sa naissance, et plus étroite encore au moment où elle était atteinte de cette épilepsie du nourrisson. C'est là aussi que j'ai pris, et appris toute la mesure d'une solitude accompagnée. C'est dans cet endroit chargé d'espoirs, quand nous l'avions acheté, que le couple que je formais avec son père a explosé, sous les coups de boutoirs répétés de l'alcool et de l'indifférence, de l'orgueil aussi. Quitter cette maison, par ailleurs ravissante (mais "extérieurement" ravissante), représente une vraie libération, le signe d'une réparation de mon être qui atteint, je l'espère, une certaine fin. C'est un nouveau départ dans tous les sens du terme. C'était l'étape à franchir, la dernière.
    Et comme moi aussi, j'ai tendance à la nostalgie parfois, c'est inhabituel cette facilité à partir.
    J'ai eu plus de difficultés l'année dernière à "vider" la maison de mes grands parents paternels, encore un lien à l'enfance, même si elle aussi était le lieu de tensions.

    Posté par noche, 10 août 2007 à 12:19 | | Répondre
  • Comme je comprends ce que tu écris. Tu vas habiter un ravissant endroit perché a 230m dans notre bel Argoat et tu vas t'y plaire c'est une certitude..nous allons te rendre la vie plus agréable sur ce beau blog tout bleu...Et ailleurs aussi d'ailleurs!

    Posté par yffic, 10 août 2007 à 19:51 | | Répondre
  • Pour revenir à des choses plus joyeuses, je voulais juste dire que je n'avais pas compris hier qu'il fallait cliquer sur l'image du blog chez 20six. Par conséquent, je ne découvre celui-ci que ce soir. Bravo.

    Posté par Cornus, 10 août 2007 à 21:27 | | Répondre
  • Sur le sujet de fond, je ne puis trop savoir car le plus longtemps que je sois resté dans un logement, c'est 4 ans, et en plus, des petits appartements en location. En revanche, j'ai eu une profonde nostalgie de Chinon que j'ai quitté en 2002.

    Posté par Cornus, 10 août 2007 à 21:30 | | Répondre
  • Yves> C'est à espèrer, situation élevée ou pas!
    Cornus> j'avais compris que tu n'avais pas compris! Quitte à déménager, je déménage toute la boutique!
    Je ne connaissais pas les séjours de longue durée, moi non plus, profession de mon père obligeait... On verra bien!

    Posté par noche, 10 août 2007 à 22:28 | | Répondre
  • Le plus important quand on déménage, et qu'on ne tient pas compte des cartons (je compatis, je compatis, je compatis, même si ça n'aide pas à les soulever !!!), c'est de se dire qu'on a l'opportunité de commencer quelque chose de neuf. Et de toute façon, quand les gens ont des qualités indéniables, où qu'ils aillent on sait les retrouver...

    Posté par Fromfromgirl, 10 août 2007 à 22:57 | | Répondre
  • Et moi aussi ça y est je vais la quitter pour de bon la géniale vieille maison toute pourrie qui a abrité dix ans de grosses merdouilles et de grands bonheurs, et c'est reparti pour un tour de manège...
    On pleure, on rit, on vit !
    (et on cartonne sec, on cageote même...)

    Posté par kleger, 10 août 2007 à 23:16 | | Répondre
  • Kleger>haha!!! Cageote ma cocotte! cageote!Tu as trouvé la perle rare, alors?
    Fromfrom>Avec deux nénettes à la maison, aussi conservatrices l'une que l'autre, j'ai dû faire un tri sévère!(elles gardent même certains papiers d'emballage, comme ça pour le plaisir!)mais il valait mieux ne pas compter en effet! Reste qu'il faut caser les bouquins, et le linge! Vive les étagères! Mais c'est vrai que c'est un nouveau départ...

    Posté par noche, 10 août 2007 à 23:22 | | Répondre
  • Noche, moi, j'ai proscrit la conservation des emballages ; je suis passé pour un tortionnaire Bon, à bientôt, nous allons bientôt partir. Direction : la première capitale historique de la Bourgogne, mais avec une escale de ravitaillement en Champagne.

    Posté par Cornus, 11 août 2007 à 06:45 | | Répondre
  • J'ai eu envie de quitter Paris, c'était juste envie la maladie de l'homme maintenant je veux rester à proximité d'un CHU réputé...

    Posté par heure-bleue, 12 août 2007 à 11:08 | | Répondre
  • Des pensées...
    J'avais posté là-bas. Dans votre ancien, chez-vous, parce que je n'avais pas compri...
    J'ai la tête qui tourne, encore, un peu, de toutes ses larmes...
    J'espère, que c'était aussi joli que chez vous...là, où vous déménagez
    ( Message très peu constructif mais j'ai pas dormi...J'aurais dû laisser " des pensées) C'est jolie, ici, aussi...
    S.

    Posté par Moera, 13 août 2007 à 09:39 | | Répondre
  • un sourire de soutien et d'encouragement aussi... on aimerait tant que les pages se tournent d'elles-mêmes... mais non, chaque nouvelle page demande l'effort d'être tournée une à une sans trop les déchirer, avec précaution... ainsi va la vie... et c'est malgré tout ce qu'on aime en elle... éternel paradoxe... plein de bises Bella...

    Posté par La MôMe, 13 août 2007 à 14:12 | | Répondre
  • coucou!
    je n'ai pas lu tout ce qui précédait, ayant encore la tête dans le brouillard, et des sacs plein la maison. sacs où bien sur après 17j, inévitablement, finissent par se cotoyer culottes propres, paquets de biscuits, souvenirs, cailloux, chaussettes sales, et sable du lac... un régal à trier. )
    bisous. j'espère que tu t'en sors, et que ton père va un peu mieux

    Posté par laouen, 14 août 2007 à 07:33 | | Répondre
  • Comment que ça va, Dame Noche ?

    Posté par kleger, 14 août 2007 à 23:43 | | Répondre
  • On s'inquiète un petit peu...

    Posté par kleger, 17 août 2007 à 21:36 | | Répondre
  • J'allais le dire...

    Posté par karagar, 18 août 2007 à 16:46 | | Répondre
  • je rajoute mon "çà va?" à celui des deux K

    Posté par laouen, 18 août 2007 à 17:37 | | Répondre
  • il fait beau? elle date de l'année dernière cette note?

    Posté par eldesdichado, 20 août 2007 à 22:56 | | Répondre
Nouveau commentaire